Thérapie manuelle viscérale

La plupart des patients consultés en séances de kinésithérapie présentant des troubles ou des algies restant non résolus par les soins classiques trouvent souvent la clef auprès de thérapeutes pratiquant la thérapie manuelle des viscères. En effet, il est reconnu aujourd'hui la relation existant entre une dysfonction vicérale, ou encore de troubles dit métaboliques viscéraux , et certaines pathologies reconnues. De même, il est établit la relation entre les troubles de vésicule biliaire et l'épaule droite douloureuse, les tendinopathies d Achille et rein/vessie...

Les ligaments et les fascias qui attachent les organes renferment des propriocepteurs d’une grande finesse : Mécanorécepteurs Volorécepteurs (récepteurs à étirements) L’étirement brutal de ces récepteurs lors des traumatismes va, soit les stimuler, soit les anesthésier désinformant ainsi les centres locaux, régionaux ou centraux.

L’organe va être moins irrigué ou plus congestionné perdant ainsi sa fonctionnalité. S’il y a un traumatisme violent on peut avoir un déplacement d’organe : Les chutes sur l’épaule, la poitrine ou le dos affectent souvent le thorax, notamment les systèmes pleuro-cervical et fascial thoracique supérieur.  Une chute sur les fesses, une hyperpression abdominale d’origine traumatique peuvent refouler les reins vers le bas et en dehors, perdant ainsi l’attraction diaphragmatique.

Le foie également peut se déplacer ainsi que la vessie . Pour l’estomac, il s’agit de dolichogastrie (estomac trop long) ou des tensions anormales des fibres péri-hiatales.

Les lésions dues au stress : L’estomac peut souffrir aussi bien de son système d’attaches que d’un ulcère consécutif à la réaction émotionnelle post-traumatique.

Les douleurs nocturnes sont souvent le signe d’une souffrance viscérale Nombreuses fixations ostéo-articulaires associées : PSH gauches avec l’estomac et droites avec le foie ; Fixations articulaires de D10-D11-D12-L1 avec les ptoses rénales. Les fermetures des angles coliques ou une fixation caecale peuvent entraîner des lésions sacro-iliaques et sciatiques…

Pour chaque organe, la séquence comprend un rappel anatomique et physiologique bref, une définition de la dysfonction et les techniques manuelles de normalisation :

- traitement de normalisation de la composante hépatique et biliaire : applications à la      cervicalgie, aux céphalées et aux pathologies de l'épaule droite (tendinopathies et           douleurs sous acromiale D, capsulite...) et à la cheville (douleur latérale externe, entorse, entorse récidivente...)/ relation avec le diaphragme.

- traitement de normalisation de la composante gastrique et duodénale : applications à la charnière dorso lombaire et à l'épaule gauche (PSH, capsulite...)/ relation avec le diaphragme.

- traitement de normalisation de la composante liée aux dysfonctions de l'intestin grêle: applications à la colonne lombaire et aux troubles posturaux.

- traitement de normalisation de la composante colique : applications au bassin et à l'articulation sacro iliaque et relation avec le muscle piriforme.

- traitement de normalisation de la composante rénale : applications à la colonne lombaire et relation avec le muscle psoas iliaque.

- traitement de normalisation de la composante péricardique : applications à la cervicalgie et dorsalgie/relations avec les chaines inspiratoires et le diaphragme.

LE CABINET

Cabinet de Kinésithérapie

9/11 rue Robert Schuman 

54500 Vandoeuvre-Les-Nancy

1er étage à gauche

Email : ismael-derri@orange.fr

Téléphone : 03.83.56.79.50

 Portable :   06.27.96.74.38

Horaires de présence au cabinet :

Lundi au Vendredi :  8h00-19h00

SAMEDI :      8h00-12h00

(Uniquement pour thérapie manuelle ostéopathique, Tuina , Stone Thérapie et Réflexothérapie Plantaire)

CONTACT

  • Facebook Social Icône
  • Yelp - Black Circle